Suture du ménisque - Dr SIMIAN, Périgueux

Suture du ménisque : généralités - Dr SIMIAN, Périgueux

La suture du ménisque est un des traitements utilisés pour une fissure du ménisque. Elle consiste à réparer la partie du ménisque qui est abimée. 

Une fois le ménisque déchiré, nous avons 2 solutions chirurgicales pour traiter la lésion : soit la suture, soit la méniscectomie, c’est-à-dire retirer la partie abimée. Le choix de la technique dépend du type de lésion et de son potentiel de cicatrisation. En effet, si la lésion a peu de chances de cicatriser, le risque d’échec de la suture est important. Il est alors préférable de la réséquer.

Le ménisque a un rôle d’amortisseur pour éviter l’usure du cartilage. L’intérêt majeur de la suture méniscale est de conserver le ménisque. Ainsi, on préserve le capital méniscal pour éviter l’usure du cartilage.

Pour en savoir plus sur les fissures du ménisque, cliquez ici.

Arthroscopie du genou par le docteur SIMIAN à Périgueux
Ménisque sain vu par arthroscopie

Les indications d'une suture du ménisque - Dr SIMIAN, Périgueux

Quand faut-il opérer ?

D’abord, on ne suture que les lésions méniscales traumatiques. Les lésions méniscales dégénératives ne cicatrisent pas et donc ne se suturent pas.

Pour avoir la meilleure chance de guérison, la suture méniscale doit être faite le plus rapidement possible. Plus on attend, plus la lésion évolue vers la fibrose. Elle est alors plus difficile à réparer et cicatrise moins bien.

Méniscectomie ou suture méniscale ?

A chaque fois que c’est possible, il faut suturer le ménisque pour le conserver et l’économiser. Cependant, le ménisque a une structure qui cicatrise mal. Sa vascularisation, nécessaire à la cicatrisation, est surtout périphérique. Une lésion centrale a donc peu de chances de cicatriser.

La suture méniscale a plus de chances de réussir si :

  • le patient est jeune
  • la lésion est récente
  • il s’agit du ménisque externe
  • la lésion est simple
  • la lésion est verticale

Ensuite, si la lésion n’est pas réparable, ou si la suture ne marche pas, on réalise une méniscectomie partielle. Dans ce cas, on retire uniquement la partie du ménisque qui est abimée.

Pour en savoir plus sur la méniscectomie, cliquez ici.

Le traitement chirurgical des fissures du ménisque sont courantes. Toutefois, la méniscectomie est plus fréquente que la suture. Souvent, le temps de voir son médecin, d’avoir l’IRM et de faire le diagnostic prend du temps. La lésion devient alors difficile à réparer.

Suture ménisque interne par le Dr SIMIAN
Aiguille pour passer le fil de suture
réparation du ménisque
Fil du suture permettant de réparer le ménisque
Suture ménisque à Périgueux
Aspect final d'une suture du ménisque

L'opération à Périgueux (Dordogne) et les suites

Une suture méniscale est une intervention fréquente. Pour l’opération, on utilise un arthroscope, une caméra pour voir l’intérieur de l’articulation. Pour la suture, on commence par aviver les berges de la lésion méniscale, pour favoriser la cicatrisation. Ensuite, on utilise dans la plupart des cas un système innovant qui permet de réparer le ménisque de l’intérieur. On peut ainsi faire un ou plusieurs point de suture. On s’assure ensuite que la lésion est solide et qu’elle ne bouge plus.

L’opération est un peu plus longue que pour une méniscectomie. Elle dure en moyenne 30 minutes. Elle se fait en ambulatoire. Les suites sont également plus longues que pour la méniscectomie. En effet, il faut du temps pour que le ménisque cicatrise. Pendant quelques semaines, il faut éviter de trop plier le genou pour éviter de tirer sur la suture. On autorise immédiatement la reprise de l’appui et Il n’y a pas d’immobilisation mais on demande au patient de limiter la flexion à 90°. On prescrit des cannes pour quelques jours, pour soulager l’appui. Il est préférable de voir un kiné après l’opération pour améliorer et surveiller la récupération.

La reprise des activités sportives ne se fera pas avant 4 mois, pour être sûr que le ménisque a bien cicatrisé. En effet, si le patient reprend ses activités trop tôt, la suture n’aura pas bien cicatrisé et le risque de récidive est important. Le plus difficile à récupérer est la position à genoux, ou accroupi. La durée d’arrêt de travail dépend de la profession du patient. Il faut compter en général 45 jours.

Le Docteur SIMIAN, spécialiste du genou à Périgueux, réalise fréquemment cette intervention à la Clinique du Parc.

docteur-simian-orthopedie-hanche-genou

Ce site est dédié à l’information des patients et traite des interventions les plus fréquemment effectuées. Les explications sont simples et concises pour être comprises par le plus grand nombre. Ce site ne prétend pas être un outil scientifique.

Contact

Jours des consultations :
Lundi matin, Mardi après-midi,
Mercredi matin, Jeudi matin

Horaires du secrétariat :
Lundi : 8h-13h ; 13h30-16h30
Mardi : 9h-12h ; 14h30-18h
Mercredi : 8h-13h
Jeudi : 8h-13h ; 13h30-16h30
Vendredi : 9h-13h ; 13h30-16h

tél : 05 53 02 16 68

EMAIL : contact@dr-simian.fr